Que faire après avoir terminé votre musique ?

Comment trouver votre public sur le net ?

C’est bon ça y est vous avez réussi à produire une chanson qui vous plait et pour cela vous y avait mis tout votre coeur et votre passion. Bravo, mais maintenant il est temps de la promouvoir pour quelle connaisse tout le succès qu’elle mérite selon vous.Nous n’allons pas parler ici de savoir comment contacter une maison de disque ou un label, car ce serait un travail trop ambitieux pour commencer, il faut d’abord que vous vous focalisiez sur la recherche de votre potentiel public. C’est d’ailleurs pour cela que beaucoup de plateformes musicales ont vu le jour pour vous aidez à faire cela. Je vais vous expliquer lesquels il faut privilégier pour faire en sorte de vous faire un nom plus facilement.Autant être direct tout de suite, utiliser convenablement internet nécessite beaucoup de temps et de l’énergie, comme dirait un célèbre chanteur gardez la pèche.L’un des problèmes principaux lié à l’utilisation d’internet dans le but de se faire remarquer, réside dans le fait de croire que les services en ligne, peuvent remplacer la valeur artistique d’un projet et encore pire le rapport de l’artiste avec son public.Gardez bien en tête internet révolutionne tout, surtout la musique, sauf une chose : L’intervention humaine au moment du choix et de la prise de décision.

 La base, votre site internet:

On a tendance à croire que les sites internet en dur sont dépassés, et ne servent plus à rien: grave erreur ! En effet celui-ci doit être au coeur de votre stratégie. Les réseaux sociaux peuvent se démoder voir s’écrouler mais votre site internet sera toujours là. Celui-ci doit être à la base de vos réflexions, et doit permettre le mix de tout vos services que vous trouverez ailleurs facilement. Votre site doit comprendre tout ce qui vous concerne à savoir une section : musique, photo, articles de presse, playlist, newsletter et tout ce que vous jugez nécessaires. Le but n’est pas de ressembler à myspace et encore moins à soundcloud. Pour résumer c’est le lieu ou vos fans doivent en savoir plus sur vous et ou ils sont incités à revenir par du contenu régulièrement mis à jour. Petite astuce, greffez un blog à votre site principal et racontez vos coups de coeur musicaux du moment. Invitez vos propres amis à rédigez des articles cela permet d’avoir une valeur ajoutée très intéressante.

Site très complet de Florence + the machine,
Site très complet de Florence + the machine,

Les réseaux sociaux dans tout ça :

 Myspace ?

Oui vous avez bien lu, et cela peut vous semblez bizarre je vous comprend. Bien que de moins en moins de monde fréquente cette plate-forme, celle-ci présente néanmoins plusieurs avantages car:

  •  -Google adore myspace et n’hésite pas à le mettre en tête de liste lors de différentes recherches vous concernant.
  • -Les professionnels (labels, producteurs, majors) y sont encore majoritairement dessus et passent du temps pour dénicher les nouveaux talents. Ca serait bête pour vous de passer à côté :)
  • -Le site permet d’intégrer une bonne partie des nouveaux services en ligne. On peut par exemple très bien remplacer le lecteur natif de Myspace par celui de bandcamp.

 Facebook:

Comment passer à côté de ce réseaux social qui regroupe près de 1/10eme de la population mondiale ? Ce site là est donc incontournable, encore faut-il s’en servir de a bon escient… Ça sert à rien de créer une page fan, si ce n’est pas pour l’alimenter avec du contenu nouveau très régulièrement. Si vous devez retenir un seul mot concernant Facebook c’est la visibilité. Voici quelques pistes pour en gagner un maximum:

  • -Mettez à jour très régulièrement votre contenu par de la qualité
  • -Evitez d’invitez de nouveaux fans, sous peine de passer pour un spammeur
  • -Servez-vous de votre mur comme un lieu d’échange avec vos fans. Ce qui veut dire que vous devez leur répondre le plus possible, sans pour autant tomber dans du copinage de bas étage.
  • -Créez votre actualité dédiée a travers la présence d’événements, concours et des liens pointant vers des sites qui vous concernent.

 Twitter, votre meilleur allié:

Twitter devient de plus en plus indispensable et vital pour un artiste, mais encore une fois utilisez le convenablement sous peine d’être grillé auprès de tout le monde.

  • -Parlez de vous et partagez surtout votre vie d’artiste. Ne pas confondre sa vie d’artiste et sa vie personnelle. Honnêtement les gens vont très vite se lasser de vos histoires de coeurs, et arrêterons de vous suivre direct.
  • -N’hésitez pas à retwitter le contenu qui vous semble intéressant et qui colle à votre univers. De plus jouer avec les #hashtag pour en créer des personnalisés

Et la musique on en parle ?

Bandcamp:

Bandcamp est une plateforme permettant à n’importe quel personne de vendre sa musique. C’est principalement pour ça que les artistes indépendants utilisent ce site. De plus il est facile de l’intégrer dans son site via différents widget. Ce site est à privilégier si vous ne désirez pas passez par un label ou un distributeur. Il faut aussi ajouter que chaque achat (que ce soit sous forme physique ou digital) permet de recueillir le mail de la personne intéressée par votre musique.

 Le «data mining»:

Ce paragraphe est surement l’un des plus important,si vous souhaitez vous en retirer le plus possible d’information sur les plate-formes digitales. En effet c’est grâce à la collecte des données (data) que vous pouvez constater du succès ou pas, de vos morceaux.Vous devez surement vous en doutez, mais les sites permettant de faire cela sont très nombreux, ce qui signifie que cela vous couter en terme d’efficacité.

Quels sont les outils permettant ces analyses ?

Pour cela nous avons google analytics, Soundcloud, Reverbnation,Facebook ou encore Noomiz. L’avantage c’est que la plupart d’entre eux sont gratuits et permettent de dire comment les auditeurs ont trouvé votre musique, le nombre d’écoute, de partage et encore pleins d’autres informations utiles.

Devez-vous prendre les formules payantes ? je ne pense pas, mais c’est toujours intéressant de savoir qui sont vos vrais fan et d’où ils viennent. Attention à ne pas perdre du temps inutilement à essayer de vouloir tout comprendre.

 Le web, une présence nécessaire mais pas suffisante:

Inutile de rappeler qu’aujourd’hui entretenir une présence sur le web est devenue plus que primordiale. Cela implique des nouveaux devoir que vous soyez musiciens ou producteur, car en effet il faut que vous soyez pro-actif et en total interaction avec votre public. On a malheureusement tendance à croire que le net est suffisant pour accroitre facilement sa notoriété mais c’est faux ! Rien ne remplacera malheureusement ou pas, l’interaction direct avec votre public. N’hésitez pas à échanger et dialoguer avec lui de manière directe, en recueillant leur impression par exemple à la fin d’un concert. Ça sert à rien de s’inscrire sur tout un tas de plate-forme si elle ne vous correspondent pas, dans l’unique but d’être bien référencé. Il faut les choisir avec précision en se posant les bonnes questions telles que:

  • -Comment est-ce que je définis ma musique
  • -Ma présence en ligne est-elle légitime ? est-ce que la plate-forme sur laquelle je souhaite m’inscrire me permet d’accroitre ma visibilité ? et le retour de mon public ? Si c’est non, laissez tomber, si c’est oui FONCEZ !
  • -Puis-je vendre ma musique ? Comment et combien ?

J’espère vous avoir donné quelques points clé à réaliser, une fois votre musique réalisée. Cela ne se fait pas en un jour, mais petit à petit et surtout essayez de bien suivre les étapes expliquées précédemment. A bientôt et n’hésitez pas à laissez votre commentaire 😉

[hcshort id= »5″]

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes